Dans le cadre du mois de l'autre, une auteur de contes et de récits pour enfants et adolescents est venue présenter ses ouvrages et échanger avec ses lecteurs. Ayant dû fuir le Liban en guerre, elle s'est réfugiée en France où elle a fait ses études, travaillé comme avocate avant de se consacrer à l'écriture. Un de ses derniers livres s'intule Frères d'exil et évoque, sur fond de réchauffement climatique, la façon dont les habitants d'une île doivent quitter leur terre qui disparaît sous les eaux afin de reconstruire leur vie dans un autre pays.

   Outre des rencontres dans les écoles primaires, le collège et la médiathèque du Val D'argent, Kochka est venu rencontrer une classe de seconde ASSP qui avait lu le livre. Des questions diverses ont fusé : sur l'ouvrage, sur le métier d'écrivain, sur les thèmes évoqués : l'exil, la pauvreté, la nécessaire solidarité et sur l'univers du conte (car en ASSP, une partie du programme consiste aussi à travailler sur les contes et à être capable de les adapter ou de les raconter aux enfants dont les élèves pourraient avoir la charge).

    Une rencontre qui a duré une heure (« quoi, c'est déjà fini! ») avec un échange que les élèves ont apprécié. Certains, plus spécifiquement ceux résidant de la vallée de Sainte-Marie-aux Mines, sont retournés dans l'après-midi revoir l'auteur lors de sa conférence à la médiathèque.

 

kochka